Quelle ecclésiologie pour la FREE ?

jeudi 30 avril 2015 icon-comments 1

La Commission théologique de la FREE publie un nouveau document autour de la gestion du pouvoir entre les Eglises et les instances supra-locales. Elle plaide pour le maintien d’une autonomie forte des Eglises locales, avec toutefois des aménagements qui dotent l’instance fédérative de prérogatives claires, notamment dans le choix des nouveaux pasteurs des Eglises locales.

La Commission théologique de la FREE publie un document qui fait le point sur la question du type de système de gouvernement dans l’Eglise. Suite à une demande de la Commission des ministères et à l'observation que la gestion des ministères dans notre famille d'Eglise nécessite d'être repensée (voir à ce sujet l'éditorial du Vivre d'avril 2015), la Commission théologique publie : « Quelle ecclésiologie pour la FREE ? Une évaluation des différents modèles ecclésiologiques, et leurs incidences sur les ministères ». Dans ce document elle observe qu'aucune des structures d'Eglises n'est totalement conforme aux données du Nouveau Testament. Cependant elle plaide pour le maintien du système congrégationaliste qui s'en approche le plus, tout en y adjoignant des correctifs pour en éviter certaines dérives. Ce système accorde l’autonomie à l’Eglise locale et, par délégation, permet de confier certaines tâches à l’instance fédérative.

Reconnaître clairement les prérogatives de la Fédération

Après un parcours historique, biblique et ecclésiologique, le document fait le point sur la situation actuelle de la FREE avec les problèmes qui se posent notamment lors de la nomination de pasteurs et lors de relations tendues avec une Eglise locale.

Dans le cinquième chapitre de ce document, la Commission théologique considère que « le meilleur système reste le congrégationalisme. Cependant par rapport à la situation actuelle, des aménagements seraient bienvenus » (p. 20).

L’un des aménagements réside dans le fait de reconnaître à la FREE des pouvoirs de décision faisant autorité. Cela se joue notamment dans la possibilité d’exclure une communauté, ce qui a déjà été entériné dans la nouvelle version des statuts de la FREE en 2013. 

Eglise locale et Fédération ensemble pour le choix d’un pasteur

Un autre aménagement réside dans le choix des pasteurs. Une consécration pastorale et un accompagnement des pasteurs où l’Eglise locale et la Fédération via la Commission des ministères seraient impliquées de manière paritaire, permettraient d’éviter des situations douloureuses. Par exemple, une Eglise locale ne pourrait pas engager un pasteur qui ne serait pas recommandé par la Commission des ministères. Cela permettrait d’éviter nombre de situations difficiles vécues par des Eglises ces dernières années.

Dans la foulée, la Commission plaide aussi pour la reconnaissance de la diversité des ministères dans les Eglises et la constitution de sous-groupes en fonction des spécificités des engagements : jeunesse, aumônerie, enseignement… « Mieux reconnaître la diversité des ministères permettrait de faire une place aux ministères féminins, trop longtemps négligés » (p. 22), ajoute le document. (c)

A voir également

  • Quels rapports entre Israël et l'Eglise: dans les épîtres de Paul et aujourd'hui Quels rapports entre Israël et l'Eglise: dans les épîtres de Paul et aujourd'hui

    Deux membres de la commission théologique de la FREE se lancent dans un défi de taille. Jean-René Moret, pasteur de l'Eglise évangélique de Cologny publie un texte qui explore les relations entre l'Eglise et Israël dans la pensée de l'apôtre Paul. Jean-Jacques Meylan, pasteur retraité de la FREE, explore quant à lui les différents types de rapport que les chrétiens d'aujourd'hui entretiennent avec Israël. Deux perspectives intrinsèquement liées qu'il vaut la peine de croiser.

  • Commission théologique Commission théologique

    La Commission théologique étudie les sujets bibliques, exégétiques, éthiques, dogmatiques, ou d'histoire de l'Eglise qui lui sont soumis et/ou qu'elle juge importants à traiter. Son but est d'édifier et de fortifier la foi, afin d'encourager les membres de la FREE à être témoins du Christ dans le monde actuel.

  • Qu'est-ce que «La théologie de la prospérité»? Qu'est-ce que «La théologie de la prospérité»?

    « Donnez... Dieu vous le rendra au centuple ! » « Mettez votre foi en action... et vous serez guéris ! » Derrière ces exhortations, en apparence très spirituelles, se cache un courant de pensée appelé « Théologie de la prospérité ». Cette théologie a vu le jour aux États-Unis et a de nombreux relais en Europe. En 2012, le Conseil National des Évangéliques de France (CNEF) a publié un excellent document, pour évaluer les fondements bibliques de cette théologie[1]. Recension.

  • PARDONNER… mission impossible ? Un itinéraire en 12 points PARDONNER… mission impossible ? Un itinéraire en 12 points

    Le pardon est au coeur de la foi chrétienne ! Nous sommes pardonnés par Dieu et invités par lui à inscrire ce pardon dans notre quotidien. En 12 étapes, le pasteur Jean-Jacques Meylan nous emmène sur le chemin d’une inscription du pardon au coeur de notre vie. En route !

  • "La croix de Jésus-Christ : une dynamique dramatique et lumineuse" par Jean-Jacques Meylan "La croix de Jésus-Christ : une dynamique dramatique et lumineuse" par Jean-Jacques Meylan

    A l’occasion de Pâques, le pasteur Jean-Jacques Meylan nous propose une méditation sur le sens de la croix de Jésus-Christ. L’occasion de se replonger dans ce qui fait le cœur de la foi chrétienne. L’occasion aussi de découvrir que Jésus libère du non-sens et donne de l’espérance pour aujourd’hui par-delà la mort.

1 réaction

  • Philippe Siraut vendredi, 08 mai 2015 09:27

    Un document très intéressant.
    Juste un petit regret de détail, dans la partie historique, le Jura a été complètement oublié.
    Et pourtant 2 églises FREE y sont implantées.
    Bonne journée

Publicité

Agenda

Please publish modules in offcanvas position.