Quels rapports entre Israël et l'Eglise: dans les épîtres de Paul et aujourd'hui

Commission théologique lundi 19 août 2019 icon-comments 2

Deux membres de la commission théologique de la FREE se lancent dans un défi de taille. Jean-René Moret, pasteur de l'Eglise évangélique de Cologny publie un texte qui explore les relations entre l'Eglise et Israël dans la pensée de l'apôtre Paul. Jean-Jacques Meylan, pasteur retraité de la FREE, explore quant à lui les différents types de rapport que les chrétiens d'aujourd'hui entretiennent avec Israël. Deux perspectives intrinsèquement liées qu'il vaut la peine de croiser.

La Bible parle presque à toutes les pages du peuple d’Israël, et nous présente Dieu comme le Dieu d’Israël. En tant que chrétiens qui lisons cela, on peut naturellement se poser beaucoup de questions. Quel est notre rapport avec l’Israël de l’Ancien Testament ? Quels sont nos rapports avec ceux qui sont d’origine juive, avec ceux qui pratiquent la religion juive ? Et puis, différents courants chrétiens prônent des approches différentes. Certains ont accusé et condamné les Juifs à cause de leur rôle dans la mort de Jésus. D’autre estiment énormément le peuple Juif, et encourageraient les chrétiens à reprendre à leur compte des pratiques juives. Certains chrétiens se font des soutiens inconditionnels de l’État d’Israël, tandis que d’autres se montrent très critiques de sa politique. C’est pourquoi, clarifier les rapports entre Israël et l’Église est important.

Jean-René Moret nous rappelle que la question du rapport entre Israël et l’Église était déjà très importante pour les premiers chrétiens, même si les questions qu’ils se posaient n’étaient pas nécessairement les mêmes qu’aujourd’hui : Les chrétiens doivent-ils obéir à la Loi ? Puisque Jésus est le Messie d’Israël, pourquoi tant de Juifs n’y ont pas cru ? Y a-t-il des différences entre Juifs et non-Juifs dans l’Église ? Comment les vivre ? En partant de l'image de l'olivier développée en Romain 11, Jean-René Moret expose la pensée de Paul au sujet de la relation entre Eglise et Israël: ni remplacement de l'un par l'autre, ni co-existance parallèle des deux, mais une Eglise formée à la fois des chrétiens et des Juifs qui ont reconnu en Jésus le Messie.

Jean-Jacques Meylan part de plusieurs textes bibliques pour en arriver à la situation actuelle envers Israël: Si on a de la sympathie pour Israël, on est taxé d’anti-palestinien. Si on désapprouve certains aspects de la politique israélienne, on est accusé d’être pro-palestinien, antisioniste, voire d’antisémite. Ce dualisme est mortifère. Il produit une culture d’exclusion. Or, la lecture des Écritures nous oriente vers une autre attitude. La Bible enseigne que dès son origine, Israël est à la fois aimé et réprouvé. Comment se situer vis-à-vis d’Israël en 2019 ? La réponse à cette question est extrêmement difficile tant les paramètres à cet égard sont nombreux. Entre un soutien inconditionnel et son contraire, la Bible nous incite à opter pour une position inspirée par plus de profondeur.

Jean-Jacques Meylan rapporte ensuite la tentative courageuse d'une trentaine de responsables de communautés, d’organisations et d’oeuvres qui ont travaillé à la rédaction d’une résolution commune appelée Déclaration de Larnaca. Celle-ci affirme l’unité des chrétiens en tant que croyants en Jésus. Elle appelle à un engagement mutuel à vivre ouvertement cette unité au milieu du conflit. Elle reconnaît des zones de défi et de désaccord théologique et met en évidence les questions sur lesquelles un approfondissement s’impose. Elle propose des actions pratiques qui expriment l’espoir pour l’avenir et appelle à la prière et au soutien de cette initiative de la part de la famille plus large des croyants.

A voir également

  • Commission théologique Commission théologique

    La Commission théologique étudie les sujets bibliques, exégétiques, éthiques, dogmatiques, ou d'histoire de l'Eglise qui lui sont soumis et/ou qu'elle juge importants à traiter. Son but est d'édifier et de fortifier la foi, afin d'encourager les membres de la FREE à être témoins du Christ dans le monde actuel.

  • 29 septembre: « Paul : Apôtre du Christ » sera projeté à Yverdon! 29 septembre: « Paul : Apôtre du Christ » sera projeté à Yverdon!

    Le film biblique d'Andrew Hyatt, distribué par Sony Pictures, sera projeté en avant-première suisse le samedi 29 septembre à l'occasion de  la journée annuelle de Portes Ouvertes, qui oeuvre en faveur des chrétiens persécutés.

  • « Paul, apôtre du Christ », un film à voir ! « Paul, apôtre du Christ », un film à voir !

    L’apôtre Paul au cinéma ! C’est ce que peuvent voir actuellement les Français dans les cinémas de l’hexagone. Par on ne sait quel mystère, Paul, apôtre du Christ n’est pas diffusé en Suisse romande. Le DVD devrait prochainement être disponible. Ce sera l’occasion pour les chrétiens et les Eglises d’utiliser un film magnifique, avec une brochette d’acteurs bien connus.

  • TheoTV, la chaîne romande de télévision chrétienne, commémore les 70 ans d’Israël TheoTV, la chaîne romande de télévision chrétienne, commémore les 70 ans d’Israël

    A l’occasion de la commémoration des 70 ans d’Israël, TheoTV, la chaîne romande de télévision chrétienne, propose du 7 au 20 mai un ensemble de ressources sur les spécificités de ce pays. Il s’agit non seulement de montrer les racines juives du christianisme, mais aussi de sensibiliser le grand public par rapport à la résurgence de l’antisémitisme.

  • HET-PRO : 6 chercheurs font le point sur les recherches autour des manuscrits de la mer Morte HET-PRO : 6 chercheurs font le point sur les recherches autour des manuscrits de la mer Morte

    Il y a un peu plus de 70 ans, en 1947, des Bédouins découvrent quelques manuscrits dans les grottes de Qumrân, au bord de la mer Morte. Depuis, plus de 900 manuscrits ont été découverts sur le site et dans ses environs. Ces manuscrits n’ont toujours pas révélé tous leurs secrets et c’est un état des lieux de la recherche que proposait la HET-PRO le mercredi 21 mars. Environ 75 personnes sont venues écouter une demi-douzaine de spécialistes.

2 réactions

  • louistisserand samedi, 24 août 2019 10:48

    La fin de l'hégémonie occidentale... Lire ici la fin de la civilisation basé sur la chrétienté. (un rabbin qui suit les préceptes de Rabbi Shimon). résumé :

    Edom (le pays) ou Essav = Ésaü (en hébreu : עשו /e.'sav/ ; en arabe : عيسو, 'îsou) est un personnage de la Genèse. Il est fils d'Isaac et de Rébecca, et le frère de Jacob. Isaac est le fils d'Abraham et de Sarah. Il est le mari de Rébecca, le père de Jacob et d'Ésaü, et le demi-frère d'Ismaël qui a donné la branche arabo-musulmane rejetée par les Juifs. Essav fondera le pays d'EDom, qui débouche sur l'alliance de l'Occident avec une Chrétienté Juive et non Judéo-Chrétienne, qui remplace la circoncision de la chair, par celle de l'Esprit et du Coeur, les Juifs Sionistes et Pharisiens préfèrent la circoncision de la chair et l'Etat Juif, et ne veulent pas de religion Juive sans Etat Juif, car être Juif c'est le rapport à la terre que D.ieu leur a donné puis repris, et sont normalement toujours condamnés à errer parmi les Nations. Ils veulent donc détruire EDOM qui selon eux est devenu l'Occident Chrétien, une branche Juive fondée par Essav, qu'ils ne reconnaissent pas comme Juif, mais comme renégat. Jésus Christ est arrivé beaucoup plus tard et fait partie selon eux de cette branche de renégats, et n'a donc pas été reconnu le Messie des Juifs et s'est fait crucifié pour Blasphème (fils de D.ieu) et pour s'être déclaré le Roi des juifs. Les Sionistes Pharisiens ne parlent même pas de Jésus-Christ car il est de la lignée d'Essav, cette multitude de branches qui existait au temps du Roi Hérode, qui n'était même pas Juif et qui tuait les Juifs. Celle qu'il faut éliminer. La lignée du Roi David se retrouve dans Judah (Yehoudah), l'un des 12 fils de Jacob, mais Ésaü en est exclu, et pour cela Jésus-Christ ne descendrait pas du Roi David. Luc dit que la lignée davidique de Jésus vient par Nathan, le troisième fils de David.
    On comprend maintenant le terme « la lumière vient encore de l'Occident » de la prophétie de l'Église #11 de Jean XXIII. La lumière c'est la chrétienté catholique, et elle triomphera dans tout ce chaos à venir. « L'agneau est prêt. Signez-vous sept fois avec une main fatiguée et attendez. La lumière vient encore de l'Occident. »

    C’est le temps du sixième sceau, avant l’ultime 777, et Jean XXIII nous le confirme dans la prophétie politique #26 :

    « Gog et Magog se disputent son nom, mais ils connaissent tous deux le passage, aujourd'hui que le Calvaire est retourné. Mais la croix n'est pas prête. Je vous ai appelés, d'autres vous appelleront. Sept fois sept fois sept fois. La première lumière est posée dans la main et la septième encore dans la main. Des autres, vous connaissez la caverne rouge. Ouvrez, ouvrez, rien ne doit être caché aujourd'hui. L'obscurité a déjà dévoré sa part. »

    Le calvaire est sur le point de se retourner. Le grand frère d’Orient à la croix renversée sans les lis est sur le point d’agir. Entre la première lumière, le Christ incarné sur Terre, et la septième, le retour du Christ, il y a l’obscurité, d’où le chrétien doit s’extirper.

  • Pascal Vidoudez vendredi, 30 août 2019 16:24

    Dans un premier temps, pour alimenter le débat, je vous propose deux excellentes vidéos bien en phase avec ce que les auteurs expriment avec autant de convictions et de certitudes.

    - Ces Chrétiens qui défendent Israël. Emission francophone israélienne Qualita du 27 août 2019, un pasteur y est interviewé
    https://www.youtube.com/watch?v=_DzcvlCzv78

    - Conférence de la Haute Ecole Pédagogique du Canton de Vaud, 30 avril 2019
    https://www.youtube.com/watch?v=ggSPVhKG6Ns

    Je vous invite à prendre le temps de regarder ces vidéos dans un esprit d’ouverture, sans vous décourager sur la durée (40 min chacune). Remettez simplement ce temps dans les mains de l’Eternel et de son Messie en Lui demandant d’ouvrir votre cœur et votre compréhension.

    En effet, ces vidéos vous permettront de mieux apprécier la complexité des questions relatives à Israël, de la relation entre Juifs et chrétiens et de son évolution aux travers des siècles,....
    Et même selon quelles circonstances Israel renaît de ses cendres en tant que nation jusqu'au conflit communément appelé israélo-arabe auquel elle doit faire face.

    Un temps béni et un cordial shalom dans le Messie Jésus.

Please publish modules in offcanvas position.