Chocolatier Läderach boycotté par Swiss : magasins fermés, boutique en ligne submergée

Claude-Alain Baehler jeudi 26 mars 2020

Objet de polémique pour avoir affiché publiquement ses réserves à l’endroit de l’avortement et du mariage pour tous, Johannes Läderach, le patron du chocolatier du même nom, a même vu ses magasins boycottés par la compagnie d’aviation Swiss. Aujourd’hui en raison de la pandémie, le chocolatier a fermé tous ses magasins. Cependant, la boutique en ligne est prise d’assaut, notamment au vu des tarifs préférentiels qu’elle propose sur les chocolats de Pâques.

En raison de l’épidémie causée par le Covid-19, le chocolatier Läderach a fermé tous ses magasins. « Nous avons basé notre décision sur l’article 6 de l’ordonnance du 16 mars du Conseil fédéral », précise Elyne Hager, responsable communication de l’entreprise. L’ordonnance prévoit la fermeture de tous les magasins, sauf ceux qui vendent « des denrées alimentaires ou des biens de consommation courants ».

« La santé de nos clients et de nos employés est une priorité absolue, explique Elyne Hager. Et nous avons constaté que nous ne pouvions plus la garantir à cent pour cent dans tous nos magasins. Par conséquent, nous avons décidé d’appuyer et de suivre les instructions de la Confédération : fermer toutes les entreprises qui ne sont pas absolument vitales. »

Assortiment de Pâques à moitié prix

Cette interprétation et application stricte de l’ordonnance fédérale a un gros impact sur l’entreprise qui vend presque exclusivement dans ses propres magasins. Cependant, le chocolatier tente d’écouler son stock – et particulièrement son stock de Pâques – grâce à sa boutique en ligne.

D’abord, l’assortiment de Pâques a été proposé à moitié prix, livraison offerte. Ensuite, submergée par les commandes, la boutique en ligne a fermé quelques jours. Maintenant, elle propose à nouveau son assortiment, avec des rabais pouvant aller jusqu’à 50 % sur certains produits, livraison gratuite pour les commandes de plus de 35 francs. L’entreprise prévoit également d’effectuer des distributions dans divers hôpitaux de Suisse.

Un évangélique controversé

Johannes Läderach, le directeur général de l’entreprise familiale aux convictions évangéliques, a été critiqué par les milieux LGBT pour ses prises de position contre le mariage pour tous, ainsi que pour son engagement dans l'organisation anti-avortement « Marche pour la vie ». Ses chocolats ont même été suprimés de l'assortimnent proposé à certains passagers de la compagnie d'aviation Swiss. Sept magasins Läderach ont été victimes de vandalisme en 2019.

Claude-Alain Baehler

La boutique en ligne du chocolatier Läderach.

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

1er avril

  • «Un Dieu zéro déchet» avec Dave Bookless (Intelligence de la foi)
  • «Etes-vous facilement contrarié?» avec Camille Kursner (SPPA)
8 avril
  • «Il m'a donné un nom» avec Christine Gallay (CMI)
  • «Les projets de l'Eternel» avec Emmanuel Ziehli (Vitamine B)

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Coronavirus : les mesures à prendre proposées par la FREE et l'OFSP

    Ven 06 mars 2020

    Comme plusieurs unions ou fédérations d’Eglises, la FREE a proposé à ses Eglises membres de prendre les mesures suivantes en lien avec la propagation du coronavirus ou covid-19. Voici ce qui a été indiqué aux responsables des Eglises membres.

  • Partenariat avec la Ligue pour la lecture de la Bible

    Ven 12 avril 2019

    Le 6 avril 2019, lors de la Rencontre générale de la FREE, Philippe Thueler, Secrétaire général de la Fédération, a annoncé officiellement le partenariat entre la Ligue et la FREE pour la formation et le coaching des églises pour ce ministère.

  • Qui contacter en cas de soupçon d'abus sexuels sur les mineurs?

    Dim 03 mars 2019

    En complément à la nouvelle charte des moniteurs de l'enfance de la FREE, voici la liste des services et associations à contacter, selon les cantons, en cas de soupçon d'abus sur un mineur.

  • Lieux de culte : plutôt adaptés que neutres

    Mer 18 décembre 2019

    « Pour être missionnels, doit-on désacraliser nos lieux de culte ? » Tel était le thème de réflexion de l’après-midi, lors de la Rencontre générale de la FREE, le 23 novembre 2019 à Nyon. Cette réflexion a été introduite, le matin, par une méditation de Myriam Matthey, pasteure dans l’Eglise évangélique « La Fraternelle », à Nyon. Ensuite, durant l’après-midi, une table ronde a rassemblé Marc Gallay, pasteur dans l’Eglise évangélique de Lonay, François Kunz, architecte à Genève et Jacques André, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny. Il ne sera, semble-t-il, pas nécessaire de « désacraliser » nos lieux de cultes et de les transformer en salles polyvalentes pour les rendre missionnels. Par contre, ils auront souvent besoin d’être adaptés.

Blogs évangéliques

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !