Janvier, un mois dédié à l’unité des chrétiens

Sandrine Roulet vendredi 13 janvier 2023

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens se déroulera du 18 au 25 janvier autour du texte « Apprenez à faire le bien, recherchez la justice ». De son côté, le Réseau évangélique suisse a choisi le thème de la joie pour la Semaine universelle de prière, qui court jusqu’au 15 janvier. Un chant intitulé « Quand on danse » a été spécialement composé par Benoît Dubray et Damien Favre pour cette occasion.

Pour concrétiser cette démarche d'unité, des célébrations interconfessionnelles sont organisées dans chaque région. C'est notamment le cas à Aigle, où six communautés (FREE, Armée du salut, apostoliques, catholiques, réformés, Eglise africaine) se réuniront pour une célébration le 22 janvier à l'Eglise évangélique FREE Châble-Croix. Vincent Lafargue, abbé et aumônier en hôpital, apportera le message biblique. Une rencontre de prière inter-Eglises est aussi agendée dans la semaine.

Vivre plus de Christ ensemble

Mais si une célébration annuelle permet aux chrétiens catholiques, réformés et évangéliques de se rencontrer, c'est surtout la Table ronde œcuménique (TRO) qui crée du lien entre les communautés, remarque Gilles Geiser, pasteur dans l'Eglise évangélique de Châble-Croix. Depuis trente ans, cette plateforme réunit toutes les six semaines les représentants des différentes Eglises de la ville, avec pour objectif de se connaître et de prier les uns pour les autres.

Si ces rencontres œcuméniques constituent un enrichissement, l'unité reste aussi un défi. Raison pour laquelle la vision « Ensemble pour pouvoir vivre plus de Christ » – et non pas : « Moins de Christ pour pouvoir vivre ensemble » – est rappelée chaque fois qu'un nouveau membre rejoint la TRO, explicite Gilles Geiser.

Des projets communs grâce à « Aigle’is en marche »

Désireux de mener des actions communes pour le bien de la ville, ces responsables chrétiens ont lancé « Aigle'is en marche ». Gilles Geiser partage : « Une fois par mois, nous sommes présents à la gare avec du thé et à manger, pour ceux qui zonent ou ratent leur train. C'est l'occasion de témoigner ou de proposer la prière. Depuis plusieurs années, on a aussi nettoyé des parcs, diffusé par milliers des contes à Noël ou des invitations à la réflexion à Pâques ». Par le passé, « Aigle'is en marche » a aussi organisé la projection de films et, en 2022, celle de la série The Chosen durant quatre soirées. Sans compter les sept éditions des KidsGames. « Ces actions inter-Eglises nous donnent de la crédibilité et sont bien acceptées par la population », se réjouit le pasteur évangélique. Il conclut donc que de belles choses se passent, mais cela ne résulte pas du seul culte annuel en commun : « C’est parce qu'on se voit, qu'on prie, qu'on communique, qu'on se pardonne et qu'on monte des projets ensemble ».

 

Chant « Quand on danse », composé par Benoît Dubray et Damien Favre : https://evangelique.ch/joy-song

  • Encadré 1:

    Pourquoi deux initiatives de prière pour l’unité des chrétiens au lieu d’une seule ?

    « La Semaine universelle de prière a été fondée en 1846 et constitue un élément fondateur et unificateur depuis le début de l'Alliance évangélique » explique Christian Kuhn, directeur du Réseau évangélique suisse (RES). « Le but est de prier ensemble pour l'unité des croyants, pour l'encouragement et le témoignage de ceux-ci dans le monde. » La semaine de prière pour l'unité des chrétiens est apparue bien plus tard, lorsque le Conseil œcuménique des Eglises a voulu rassembler les diverses confessions pour prier pour le christianisme.

    Pour Christian Kuhn, les deux semaines revêtent des dynamiques différentes et complémentaires : « En perdre une au profit de l'autre serait regrettable. On le voit dans le vécu de nos sections régionales du RES : le travail d'unité entre croyants ne se recoupe pas toujours complètement avec le travail œcuménique, notamment dans des projets missionnels ou des actions de terrain ». Pour relier ces deux semaines dédiées à l’unité, le RES et la Communauté de travail des Eglises chrétiennes en Suisse proposent toutefois une prière commune.

Laissez une réaction

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

eglisesfree.ch

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !