«EcoEglise: une plate-forme pour inscrire votre Eglise dans la transition écologique», une chronique StopPauvreté/Radio R de Serge Carrel

vendredi 05 mars 2021

La vie communautaire d’une Eglise locale est un lieu intéressant pour modéliser des comportements nouveaux en matière de transition écologique. En Suisse romande, un nouveau site internet souhaite y contribuer. Il est le fruit de la collaboration de plusieurs ONG catholiques, réformées et évangéliques. Une chronique Radio R/StopPauvreté signée Serge Carrel, à découvrir en audio ou par écrit !

La crise écologique et climatique que nous connaissons appelle une transformation de nos modes de vie. Les Eglises locales et paroisses, en tant que lieux de rassemblement, sont aussi concernées. Comment organiser des repas communautaires et des apéros les plus respectueux possible de la création ? Quels produits de nettoyage ou quels produits à vaisselle utiliser pour entretenir les locaux et le matériel d’Eglise ? Comment éclairer un lieu de culte et des salles de rencontre de manière écologique ? Quel tri des déchets mettre en place dans les locaux d’une communauté chrétienne ?

Gobelets plastiques, mazout, tout voiture...

La nouvelle plate-forme internet « ecoeglise.ch » a pour but de promouvoir la transition écologique dans le vécu concret des Eglises et des paroisses… Et dans ce domaine, il y a à faire… Des petits goblets en plastique jetables pour servir le vin ou le jus de raisin de la sainte cène lors du culte, au mazout du système de chauffage, utilisé pour réchauffer des locaux mal isolés une fois par semaine ! Du tout voiture pour se rendre au culte… à la vaisselle jetable utilisée pour un repas ou un apéritif d’Eglise…

Les responsables de cette plate-forme, lancée notamment par l’ONG A Rocha et StopPauvreté en milieu évangélique, mais aussi par Pain pour le prochain, Action de Carême et Oeco Eglise et environnement en milieux réformé et catholique, envisagent de publier un nombre impressionnant de fiches techniques autour de thèmes très différents : la gestion des bâtiments, le terrain entourant une Eglise, la mobilité et le mode de vie, mais aussi le contenu théologique des rencontres en lien avec le thème du respect de la création… On le voit, il s’agit de donner aux lieux de rassemblement chrétiens un rôle de modèle pour inciter les disciples de Jésus à faire des petits pas pratiques pour s’inscrire dans la transition écologique…

Un éco-diagnostic à faire en communauté

EcoEglise s’inspire d’Eco Church au Royaume-Uni et d’Eglise verte en France, des plates-formes comparables qui essaient depuis plusieurs années maintenant de sensibiliser les Eglises de leur pays aux questions écologiques.

Par-delà ces « fiches ressources » d’EcoEglise, il s’agit aussi de constituer dans chaque communauté locale ou paroisse un groupe de travail autour de ces questions et de proposer un « éco-diagnostic » qui permet d’établir le degré de mobilisation que connaît chaque Eglise locale dans ce domaine…

Lara-Florine Schmid, coordinatrice technique d’EcoEglise et membre réformée de l’ONG A Rocha, indiquait dernièrement que « l’engagement pour davantage de soins pour la création est une des choses qui peut unir tous les chrétiens ». Et qu’elle trouvait « très beau de voir tous ces chrétiens se rejoindre ainsi et travailler ensemble ! »

Alors, on partage sa satisfaction ! Surtout que trois paroisses catholiques, trois paroisses réformées et trois Eglises évangéliques se sont engagées dans le processus en Suisse romande ! Elles feront office de lieux pilotes pour tester la mise en place de la transition écologique dans les lieux de culte.

Serge Carrel

Le site de la plate-forme EcoEglise

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « L’an prochain à Jérusalem ! »

    Ven 09 avril 2021

    Pendant les célébrations de Pâques, dans le judaïsme, il y a quelques mots qui résonnent très fort pour les Juifs, ceux de : « L’an prochain à Jérusalem ! » Pour Marie-Armelle Beaulieu, rédactrice en chef de Terre sainte magazine, c’est l’un des génies du judaïsme : être une religion sans arrêt en tension.

  • "Subjectif!" épisode 4: Et si la Bible était un vêtement?

    Jeu 01 avril 2021

    Découvrez aujourd'hui le 4ème épisode d'une série de 10 capsules vidéo pour faire réfléchir sur la foi, au travers de questions parfois déroutantes posées à des chrétien·ne·s romand·e·s et au-delà. Des capsules d'une minute environ à partager sans réserve sur tous les réseaux! une coproduction de La FREE, Médias-pro et le DM - Dynamique dans l'échange.

  • Le marin Pierre Tschanz se raconte

    Jeu 25 mars 2021 icon-comments 3

    Connu pour avoir dirigé durant 28 ans l’ONG Portes Ouvertes, Pierre Tschanz a toutefois commencé sa carrière professionnelle comme… marin. Sur plus de 300 pages qu’il vient de publier, il raconte ces années vécues sur l’eau. Le témoignage de cet homme, qui a toujours eu le goût de la liberté chevillé au corps, se veut un hommage « à tous ces marins, souvent ignorés, qui accomplissent leur tâche sous toutes les latitudes, dans une chaleur torride ou dans le froid ». Et a aussi pour objectif d’encourager les personnes à « répondre à leurs appels ».

  • Des tableaux pour expliquer la passion du Christ

    Jeu 25 mars 2021

    Sœur Françoise de la communauté œcuménique des sœurs de Grandchamp, à Areuse (NE), expose actuellement dans l’une des pièces communes du lieu des tableaux qu’elle a peints et qui expriment la passion du Christ. « Au fil des planches, je me suis confrontée à l’injustice, au mépris… pour me sentir enfin encouragée à l’ouverture, et à ancrer plus profondément ma vie dans celle de Jésus », a-t-elle dit jeudi 25 mars face à ses œuvres.

eglisesfree.ch

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !