Reprise du procès du cardinal Zen de Hong Kong

jeudi 27 octobre 2022

Le cardinal Zen, figure de proue des manifestants prodémocratie à Hong Kong et homme de foi reconnu, a repris mercredi 26 octobre le chemin du tribunal. Il y est jugé pour « défaut d’enregistrement de fonds ».

L’homme d’église catholique est accusé de ne pas avoir enregistré officiellement le fonds d’aide qu’il a créé avec d’autres activistes en faveur des contestataires arrêtés par la police et placés en détention lors des grandes manifestations de 2019. Ce fonds d’aide, aujourd’hui dissout, était destiné à couvrir leurs frais médicaux et judiciaires.

Le cardinal Zen ne risque pas la prison, et l’amende d’environ 1'200 francs suisses qu’il encourt paraît dérisoire comparé à l’importance médiatique que revêt cette affaire. Car cet homme, âgé de 90 ans, est un symbole vivant de l’opposition au pouvoir de Pékin. Il est aussi un farouche détracteur du mouvement de « sinisation des religions » engagé par le président Xi Jinping. Pour le pasteur zurichois Tobias Brandner, depuis 26 ans sur place à Hong Kong, c’est une figure spirituelle de premier rang, très sympathique, qui est connu pour avoir une foi profonde.

QR codes scannés à l’entrée des églises

La reprise de son procès intervient quatre jours après le renouvellement de l’accord Chine-Vatican, auquel le dignitaire religieux s’est toujours opposé. Cet accord comprend la nomination et la reconnaissance conjointe des évêques catholiques en Chine par le pouvoir central de Pékin et par le Pape. Or le cardinal Zen considère ce consensus néfaste pour les chrétiens de l’église dite clandestine qui refusent de se soumettre aux exigences des autorités chinoises. Celles-ci n’hésitent pas à relire les textes de prédication et peuvent les censurer. Et elles placent à l’entrée des églises de leur pays un appareil pour scanner les QR codes des fidèles, sous prétexte d’éviter la propagation du Covid. Selon Tobias Brandner, qui connaît bien le cardinal Zen, ce dernier s’oppose en fait à la prise en main par l’Etat de l’autorité dans l’église.

Figure inspirante

Est-ce que Pékin aurait peur du christianisme ? Les autorités chinoises veulent certes tout contrôler et se sentent certainement désarçonnées par une religion qui, toutes confessions confondues, gagne du terrain ces dernières décennies. D’après Tobias Brandner, les chrétiens ont peut-être même dépassé le nombre des membres du Parti communiste. Vivre sa religion en Chine reste donc compliqué. Mais le cardinal Zen mène une fronde prophétique pour certains, en tous les cas très inspirante en termes de liberté de penser.

Gabrielle Desarzens

Une chronique à écouter

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !