En décembre, l’Armée du salut vous ouvre ses « marmites »

dimanche 11 novembre 2018

Cette année 2018, en décembre, la Division romande de l’Armée du salut invite les non-salutistes à participer à ses « actions marmites ». Chrétiens et sympathisants auront la possibilité de revêtir une écharpe rouge, de se joindre aux équipes et d’aller à la rencontre des passants.

Comme chaque année, au mois de décembre, l’Armée du salut installera ses marmites dans les rues de nos villes : collecte pour les personnes démunies, musique, journaux sur le thème de Noël… tout sera comme d’habitude. Ou presque ! En effet, cette année, l’organisation invite les non-salutistes qui le désirent à participer à l’animation des marmites.

« La participation aux marmites de l’Armée du salut a toujours été ouverte aux non-salutistes, explique Melissa Jean-Mairet, secrétaire à la Division romande de l’Armée du salut. Mais cette année, nous désirons donner une nouvelle dynamique à notre action et rafraîchir le concept. Nos marmites constituent une tradition qui peut évoluer. » Cette année, en décembre, l’organisation serait heureuse de pouvoir collaborer avec une vingtaine de personnes non-salutistes. Chrétiennes ou non, celles-ci doivent cependant se reconnaître dans les valeurs de l’Armée du salut.

Activités variées autour des marmites

Les activités autour des marmites sont variées. Certaines personnes chantent, d’autres accompagnent avec leur instrument de musique, d’autres encore assurent une présence auprès des passants. Les participants habillés en civil portent une simple écharpe rouge. « En plus d’ajouter des chants plus modernes à notre répertoire de chants traditionnels, nous désirons ouvrir nos prestations à des sketchs et à de petits spectacles de danse », précise Melissa Jean-Mairet.

Durant le mois de décembre, l’Armée du salut a programmé une vingtaine de « marmites » à Genève, Lausanne, Yverdon-les-Bains, Neuchâtel, Tramelan, Morat et Payerne. Chacun peut s’y engager selon ses disponibilités. Il suffit de prendre contact avec la division romande de l’Armée du salut.

Claude-Alain Baehler

Pour tout contact : Division romande de l’Armée du salut, avenue Haldimand 59, 1400 Yverdon-les-Bains, tél. 024 425 25 11, courriel : qgd_romand@armeedusalut.ch. Site de la branche romande de l'Armée du salut. Armée du salut en Suisse.

  • Encadré 1:

    Une histoire de marmites

    En 1891, Joseph McFee, capitaine de l’Armée du salut à San Francisco, a décidé d’aider les plus démunis, surtout à l’occasion de Noël. Afin de récolter l’argent nécessaire, il a repris une tradition pratiquée à Liverpool, en Angleterre : un grand chaudron placé sur le quai, à l’arrivée des bateaux, dans lequel les passagers versaient de l’argent destiné aux pauvres.

    Ainsi, Joseph McFee a suspendu un chaudron à un trépied, près du quai d’embarquement d’un ferry boat de San Francisco, et a encouragé les passants à « faire bouillir la marmite ». Il a récolté assez d’argent pour préparer un repas de Noël pour les plus pauvres de la ville.

    Dans les années qui ont suivi, la tradition des « marmites » s’est répandue. Elle est apparue en Suisse aux alentours de 1900. Aujourd’hui encore, l’argent récolté sert à soutenir le travail social de l’Armée du salut.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !