Fribourg : « Peindre comme une prière », une exposition bouleversante au Musée Gutenberg

NV vendredi 10 juin 2016

Du 8 juin au 21 août 2016, le Musée Gutenberg de Fribourg présente l'exposition « Peindre comme une prière » de l'artiste néerlandaise Jip Wijngaarden. La collection de toiles et de sculptures propose un voyage spirituel aux origines juives du christianisme. Norbert Valley nous emmène en visite.

Le premier tableau de l'exposition, intitulé « Amsterdam pleure », plonge le visiteur au cœur de l'histoire. Il représente un plan de la ville d'Amsterdam, constellé d'une multitude de carrés rouges. Chacun d'eux représente dix juifs déportés dans des camps de concentration durant la Seconde Guerre mondiale. La toile montre une ville dont le cœur a été en quelque sorte arraché. C'est ainsi que le visiteur prend contact avec l’œuvre de l'artiste Jip Wijngaarden, née à Amsterdam en 1964, exposée au Musée Gutenberg de Fribourg jusqu'au 21 août 2016.

Bouleversée par Anne Frank

Au début des années 70 Jip Wijngaarden a découvert dans sa maison familiale un exemplaire usagé de l’une des premières éditions du Journal d'Anne Frank. Celui-ci est devenu son livre de chevet. « Il est devenu ma 'petite bible', précise l'artiste. Un trésor précieux déposé sur mes genoux par un Etre bien supérieur à moi. »

Depuis son  enfance, Jip Wijngaarden a eu la passion du dessin. Elle a commencé des études à l'Académie des beaux-arts Nimento à Utrecht. Elle a également joué le rôle d'Anne Frank au théâtre, puis dans un téléfilm produit en 1985. « Je me suis sentie comme prédestinée, se souvient l'artiste. J'ai interprété ce personnage avec le sentiment que les six millions de juifs exterminés durant la guerre me demandaient de leur donner une voix. » Cette expérience lui a même donné l'occasion d'expérimenter l'antisémitisme : des gens lui ont craché à la figure en la traitant de « sale juive ».

Par la suite, deux rencontres ont bouleversé sa vie. D'abord, celle de son mari qui venait de devenir chrétien. Ensuite celle de Jésus-Christ qu'elle a reconnu et reçu comme Messie.

De la déportation à la Jérusalem céleste

Le deuxième tableau est intitulé « Shofar ». Il représente un prophète qui sonne l'alarme, des personnes devant une voie de chemin de fer et, à l'arrière-plan, un village avec son église. Tous les volets sont fermés. Jip Wijngaarden s'est inspirée d'un texte des Proverbes : « Délivre ceux que l'on entraîne à la mort et sauve ceux qui vont, chancelants, au supplice. Car si tu dis : 'Je ne le savais pas', celui qui sait ce qui se passe au fond des cœurs, ne discerne-t-il pas, lui ? Oui, celui qui protège ta vie le sait, et il rendra à chacun selon ses actes » (Pr 24.11-12).

L'exposition conduit le visiteur dans une méditation entre souffrance, détresse et espérance. Aux tableaux qui représentent la catastrophe – la Shoah – succèdent des œuvres plus lumineuses, aux couleurs plus vives. Le visiteur y rencontre plusieurs personnages de la Bible : Job, Abraham, Esher, Ruth et Naomi, Saul (Paul) et, bien sûr, le Crucifié. 

Un tableau intitulé « Tav » est fascinant. Tav, la dernière lettre de l'alphabet hébreu, est écrite sur le front de personnes brisées par des péchés. Cette toile illustre un texte d'Ezéchiel : « Passe au milieu de la ville, au milieu de Jérusalem, et fais une marque sur le front des hommes qui gémissent et se lamentent à cause de toutes les horreurs qui s'y commettent ! » (Ez 9.4). « Les justes reçoivent un tav sur leur front, explique Jip Wijngaarden. Cela signifie qu’ils pleurent sur les péchés de leur nation. Beaucoup ont prié sans jamais voir la justice. Mais leurs prières vont être exaucées au-delà de la terre. Le tav montre aussi que nous appartenons à Dieu et que nos noms sont inscrits dans le livre de Vie ».

A la découverte de nos racines

L'exposition « Peindre comme une prière » de Jip Wijngaarden est un voyage au cœur des origines juives du christianisme. Loin d’un sionisme politique, elle permet de voyager de la Jérusalem terrestre à la Jérusalem céleste. Le chemin est fait de souffrances, mais aussi de la victoire remportée par Jésus le Messie. L'exposition propose une véritable méditation de la Parole de Dieu qui sort des sentiers battus et conduit à la prière.

Norbert Valley

  • Encadré 1:

    Une exposition et un livre

    L’exposition « Peindre comme une prière » de Jip Wijngaarden a lieu du 9 juin au 21 août au Musée Gutenberg, Musée suisse des arts graphiques et de la communication, Place Notre-Dame 16, Fribourg, tél. 026 347 38 28, courriel : info@gutenbergmuseum.ch, internet : www.gutenbergmuseum.ch. Heures d’ouverture du musée : mercredi, vendredi et samedi de 11h à 18h, jeudi de 11h à 20h, dimanche de 10h à 17h (lundi et mardi : fermé).

    L’artiste, Jip Wijngaarden, sera présente à l'exposition le samedi 16 juillet dès 14h, le dimanche 7 août dès 14h et le dimanche 21 août dès 14h. Des visites guidées sont possibles, sur réservation.

    Un livre consacré à l’œuvre de Jip Wijngaarden a été édité à l'occasion de l’exposition. Intitulé L'arbre de Vie, il peut être acquis au Musée Gutenberg. Il est édité chez AO-COM GmbH, Sandacherstrasse 32, à Düdingen.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

  • Tchad : et si vous étiez envoyés?

    Mar 16 mars 2021

    La Commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) travaille en lien avec Action Missionnaire Internationale partenaires (AMI-p), mission partenaire de la FREE qui oeuvre depuis 60 ans auprès des peuples du Sahel. La mission AMI-p est engagée sur plusieurs lieux dans la région du Tchad, au coeur de la capitale, N'Djaména, ainsi que dans sa banlieue, dans l'est du pays à Abéché et au nord du Togo à Mango. Vous pouvez découvrir davantage sur les champs d'actions en cliquant ici.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !