Les camps chrétiens exclus de J & S : interpellations parlementaires et manifestation à Berne le 1er juillet

mercredi 07 juin 2017

L’étiquette chrétienne d’une association peut-elle à elle seule justifier son exclusion d’un programme de promotion du sport ? Des parlementaires interpellent le Conseil fédéral sur cette décision qu’ils jugent incompréhensible et inacceptable. Dans un communiqué de presse publié vendredi 2 juin, le Réseau évangélique suisse parle pour sa part de discrimination... un mot d’ailleurs mentionné dans la bouche d’une conseillère nationale.

La nouvelle avait provoqué un mini-séisme dans une dizaine d’associations chrétiennes : l’Office fédéral du sport (OFSPO) avait indiqué en mars qu’il ne subventionnerait plus leurs camps à partir de 2018. Raison invoquée : les associations qui poursuivent des buts « essentiellement religieux, centrés sur la transmission de la foi » et pour qui le sport est uniquement « un outil qu’elles mettent au service d’autres fins » ne s’inscrivent pas dans le cadre des objectifs inscrits dans la Constitution fédérale et la loi sur l’encouragement des jeunes. Dans un communiqué de presse publié vendredi 2 juin, le Réseau évangélique suisse (RES) parle de discrimination. Et rappelle que, selon une enquête menée en 2016, les camps chrétiens ont la faveur de la population suisse.

« Inacceptable »

Au nom de 9 conseillers parlementaires, Sylvia Bäni-Flückiger (AG/UDC) a interpellé vendredi 2 mai le Conseil fédéral en lui demandant s’il n’y a pas une « discrimination religieuse » qui sous-tend la décision de l’OFSPO, et si les valeurs chrétiennes ne font pas le poids aujourd’hui par rapport à des valeurs politiques ou syndicales. « Pour une politicienne comme moi qui se sent engagée envers la Constitution et envers sa culture occidentale chrétienne, cette décision est incompréhensible et inacceptable », a-t-elle souligné.
Le 31 mai et dans la même veine, le conseiller national Eric Nussbaumer (BL/PS) avait demandé au Conseil fédéral comment celui-ci justifiait le fait qu’il considère finalement que la croyance religieuse puisse nuire à l’intérêt d’un enfant. 

Dans l’air du temps ?

Des milliers de jeunes sont concernés par la multitude d’activités et de camps proposés par des associations chrétiennes. Le RES déplore d’autant plus ce changement de cap de la Confédération que l’offre présente une grande qualité à des prix imbattables pour un large public issu de différents contextes sociaux et religieux. La décision de l’OFSPO ne se fonde sur aucun épisode négatif avéré. Serait-ce dans l’air du temps ? En 2015, l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS) avait retiré son soutien financier à 18 œuvres chrétiennes au service de la jeunesse, alors que les jeunesses de plusieurs partis politiques voyaient leurs subventions augmenter.

Manifestation

En signe de protestation à cette dernière décision jugée arbitraire et inadéquate, une manifestation est prévue sur la place fédérale le samedi 1er juillet de 15h15 à 16h. « Cet évènement veut manifester son désaccord à l’exclusion des organisations chrétiennes du programme J & S : nous sommes Jeunesse et Sport », revendique Michaël Mutzner, responsable média au RES. Parmi la dizaine d’organisations concernées figurent La Ligue pour la lecture de la Bible et le Cycle formation jeunesse (Cyfoje).

Gabrielle Desarzens 

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « Oui, la relève de l’Eglise passe par les femmes »

    Ven 16 septembre 2022

    Nel Berner, 52 ans, est dans la dernière ligne droite de ses études en théologie à la HET-PRO. Pour elle, la Bible est favorable au ministère féminin. Et les communautés doivent reconnaître avoir besoin tant d’hommes que de femmes à leur tête.

  • Prostitution à Zurich : l’Eglise en première ligne

    Mar 23 août 2022

    Entre 3'000 et 5'000 personnes se prostituent dans des conditions indignes à Zurich, où une passe oscille entre 20 et 50 francs. En cause : la pauvreté aggravée par la pandémie, épinglent Sœur Ariane et le prêtre Karl Wolf, qui leur apportent quotidiennement nourriture et chaleur humaine. Un reportage diffusé dimanche 28 août dans Hautes Fréquences, sur RTS La Première.

  • « Auras-tu été toi ? »

    Lun 20 juin 2022

    Elle puise dans le judaïsme de quoi nourrir sa foi chrétienne. La théologienne et pasteure Francine Carrillo écoute, calligraphie et fait parler les lettres hébraïques qui, selon elle et avec toute la tradition juive, sont porteuses de sens et d’espérance. Rencontre.

  • Anaël Bussy, ébéniste, fabrique du matériel pour le culte

    Ven 20 mai 2022

    Anaël Bussy vient de démarrer comme ébéniste indépendant à Chevilly, près de La Sarraz. Parmi ses premières réalisations, des plateaux en bois, destinés à la distribution de la Sainte-Cène.

eglisesfree.ch

  • Commission Afrique et Moyen-Orient

    Lun 16 novembre 2020

    En lien avec les Œuvres et Eglises concernées et avec les autres commissions géographiques (Asie et Europe), la commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) a pour objectif d'accompagner (écouter, conseiller, soutenir, encourager, visiter...) les envoyés avant, pendant et après leur engagement en Afrique et au Moyen-Orient.

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !