Priscille De Prins : « Je ne me sentais pas artiste ! »

CAB mercredi 07 septembre 2016

Priscille De Prins découvre que Dieu l'appelle à devenir artiste et à témoigner de sa foi grâce aux arts visuels. Histoire d'un itinéraire original.

« Je pensais devenir infirmière ou plombier, explique Priscille De Prins, 22 ans. Je n'aimais pas les musées et ne me sentais pas vraiment artiste. Mais Dieu m'a voulue artiste. » Dans le minuscule jardin qui côtoie l'atelier d'Alain Auderset, à Saint-Imier, la jeune femme raconte comment Dieu l'a conduite dans une aventure à laquelle elle ne s'attendait pas.

Priscille De Prins est née en Alsace. C'est là qu'elle a grandi et qu'elle a passé sa scolarité. Elle souligne : « Je viens d'une famille chrétienne. J'ai donné ma vie à Dieu vers l'âge de cinq ou six ans. Plus tard, je me suis fait baptiser. J'essayais de faire le bien. »

Il y a cinq ans, un baccalauréat économique en poche, Priscille cherche sa voie et étudie durant une année dans une école d'art à Mulhouse. Puis elle s'engage dans un stage d'un mois chez le BDiste Alain Auderset qui cherchait un-e secrétaire artistique. « Finalement, je ne suis pas retournée à l'école d'art de Mulhouse et j'ai travaillé bénévolement pendant un an chez Alain, s'amuse Priscille. Et ensuite, il m'a embauchée comme coloriste. »

Une interpellation spirituelle

La jeune femme ne savait pas que son stage artistique à Saint-Imier serait accompagné d'une interpellation spirituelle : « J'ai été frappée par la relation d'Alain avec Dieu, spécialement lorsqu'il part le rencontrer dans la forêt. J'avais déjà participé à de nombreuses rencontres chrétiennes, à des actions d'évangélisation. Mais là, j'ai découvert qu'une relation intime avec Dieu est possible. » En même temps, Priscille découvre à quel point l'amour de Dieu peut être partagé grâce à une démarche artistique.

Six mois plus tard, Priscille s'engage dans une Ecole de disciples de Jeunesse en mission, d’abord au Canada, puis en Inde. Au Canada, elle découvre que le lieu de formation est spécialisé dans les arts. Elle apprend notamment le « live painting », une manière de raconter une histoire en peignant très rapidement sur une planche. Puis elle met en pratique ses nouvelles connaissances en Inde.

De ses formations à l'atelier Auderset et à Jeunesse en mission, Priscille s'est enrichie d'un double appel : un appel à « prendre possession du Royaume », c'est-à-dire à vivre une communion forte avec Dieu, mais aussi un appel à en témoigner par les arts. Membre de Majestart (1), un collectif d’artistes chrétiens, Priscille a par exemple créé de petites BD qui mettent en scène Pilou-Pilou, un personnage qui lui ressemble. A découvrir sur sa page Facebook.

Note
(1) Majestart est « un collectif d’artistes qui invitent à changer de regard sur Dieu et la foi à travers leur passion pour les arts visuels ». Il rassemble essentiellement des artistes français.

 

La page Facebook de Priscille De Prins.

Le site du collectif d'artistes chrétiens Majestart et leur page Facebook.
www.majestart.com
www.facebook.com/Majestart

  • Encadré 1:

    Tournée en Suisse cet automne

    Priscille De Prins prévoit de voyager en Suisse cet automne, à la rencontre des gens qui ont besoin de découvrir l'Evangile et en collaboration avec des Eglises. Elle interpellera grâce au « live painting » et à des œuvres picturales créées en collaboration avec le public.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

Agenda

Événements suivants

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

eglisesfree.ch

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

  • Tchad : et si vous étiez envoyés?

    Mar 16 mars 2021

    La Commission Afrique-Moyen Orient (CAMO) travaille en lien avec Action Missionnaire Internationale partenaires (AMI-p), mission partenaire de la FREE qui oeuvre depuis 60 ans auprès des peuples du Sahel. La mission AMI-p est engagée sur plusieurs lieux dans la région du Tchad, au coeur de la capitale, N'Djaména, ainsi que dans sa banlieue, dans l'est du pays à Abéché et au nord du Togo à Mango. Vous pouvez découvrir davantage sur les champs d'actions en cliquant ici.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !