Pourquoi Jésus fut-il mis à mort ?

Jésus de Nazareth est resté dans les mémoires comme un homme doux et sage, et l’inspirateur des mouvements non-violents. Pourtant, il a été crucifié comme un criminel, comme les chrétiens s’en rappellent le vendredi de Pâques, appelé vendredi Saint. N’est-ce pas étonnant ?

Ce texte de Jean-René Moret, pasteur à l'Eglise évangélique de Cologny (FREE) et physicien, a d'abord été publié dans la Tribune de Genève du 28 mars 2024.

Jean-René Moret samedi 30 mars 2024

Du métier de pasteur·e. Et vous.

Philippe Henchoz, pasteur dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, partage sa réflexion à propos du ministère pastoral et de ses défis.

Philippe Henchoz vendredi 09 février 2024

Noël et l’harmonie du monde

Quelle est cette force qui sous-tend notre monde et lui donne sa cohésion, et dont les penseurs de tous temps ont cherché à comprendre l'origine? Pour le physicien, théologien et pasteur Jean-René Moret, cette question n'est pas étrangère à Noël....Ce texte d'opinion est d'abord paru dans le quotidien 24H du 21 décembre.

Jean-René Moret mercredi 27 décembre 2023

La laïcité genevoise a mal à la liberté religieuse

Genève, cité des droits de l’Homme, a régulièrement été remise à l’ordre pour des infractions aux principes de la liberté religieuse. Rappelons quelques épisodes, cherchons à les comprendre et tirons quelques conclusions(1).

Jean-René Moret, Michaël Mutzner jeudi 07 décembre 2023

Vivre la culture de l’erreur

La « culture de l’erreur » qui consiste à ne pas sanctionner une erreur, afin de la démasquer et de la corriger, est particulièrement bénéfique dans les domaines où la sécurité doit continuellement être améliorée. Elle est également très présente dans la Bible. Le texte de Jean-René Moret, qui a paru dans le quotidien vaudois « 24 heures », nous propose ici une intéressante démarche apologétique.

Jean-René Moret, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny (FREE) mercredi 15 novembre 2023

Faut-il interdire le blasphème ?

Le 28 juin dernier, un Irakien réfugié en Suède a brûlé quelques pages d’un exemplaire du Coran devant une mosquée de Stockholm. Le 12 juillet, au nom de plusieurs pays membres de l’Organisation de coopération islamique, le Pakistan a fait adopter par le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU une résolution visant à protéger les textes saints. Quant à Jean-René Moret, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny (FREE), il explique pourquoi, selon lui, légiférer contre le blasphème ne peut être qu’inutile et nuisible (1).

Jean-René Moret jeudi 20 juillet 2023

Laisser au sexe ses droits

Cette prise de position du pasteur Jean-René Moret, pasteur dans l’Eglise évangélique de Cologny (FREE), à Genève, a été publiée dans le journal « 24 heures » du 20 mars 2023. Elle rappelle que la médecine est incapable d’opérer des changements de sexe de manière complète. Du coup, il serait préférable d’aider les plus jeunes à s’accepter tels qu’ils sont, plutôt que de leur faire des promesses impossibles à tenir.

Jean-René Moret vendredi 24 mars 2023

Pour une laïcité d'ouverture

Durant l'été 2022, deux Eglises évangéliques genevoises ont reçu une interdiction de procéder à des baptêmes dans le lac Léman. Pour le Département de la sécurité, de la population et de la santé (DSPS), le baptême est assimilé à un culte. Et la loi sur la laïcité exige qu'un culte se déroule dans un endroit privé. Ainsi, à Genève, seules les organisation religieuses « admises à avoir des relations avec l'Etat » ont le droit de demander une autorisation d'organiser une manifestation cultuelle sur le domaine public. Et ces deux communautés n'en font pas partie. Jean-René Moret, pasteur dans l’Eglise évangélique (FREE) de Cologny, a réagi à cette affaire dans un Courrier des lecteurs de La Tribune de Genève, paru le samedi 20 août dernier.

Jean-René Moret jeudi 25 août 2022

L’identité humaine remise en question

L’identité humaine est remise en question dans plusieurs domaines : le mariage non limité à l’hétérosexualité, l’identité sexuelle aux multiples variantes, l’antispécisme… Ces remises en question sont intéressantes d’un point de vue intellectuel. Mais, appliquées à notre société, elles en sapent les structures.

vendredi 12 mars 2021

«Un autre point de vue à propos de l’initiative relative à l’interdiction de se dissimuler le visage» par Christian Bibollet, Shafique Keshavjee et d'autres

Le 7 mars, le peuple suisse sera appelé à se prononcer à propos de l’initiative proposant une modification de la Constitution, afin d’interdire le voilement du visage. Dans un communiqué daté du 8 février 2021, un groupe de citoyens de diverses traditions religieuses propose ici un autre avis que celui exprimé par le Conseil suisse des religions (CSR).

«Covid-19: l’immunité collective est la seule sortie de crise» par Steve Tanner

Les mesures sanitaires imposées au Peuple suisse sont en train de provoquer des dégâts sociaux, psychiques et économiques énormes. Il faut à tout prix sortir de cette situation. L’arrivée des vaccins représente le pilier sur lequel une sortie de crise est possible, au travers du développement de l’immunité collective de la population. Or, il y a un fort risque que, même avec le vaccin, le virus se remette à circuler dès que les mesures sanitaires seront relaxées, à cause du taux insuffisant de vaccination. La méfiance d’une partie de la population envers les vaccins est regrettable, mais elle doit être acceptée. Au vu des conséquences limitées du virus sur la population jeune (40 ans), le développement d’une immunité collective naturelle (apprendre à vivre avec le virus) dans cette tranche d’âge, associée à une vaccination la plus large possible, permettrait d’atteindre un taux d’immunité collective nécessaire pour stopper l’épidémie. Cette approche pourrait représenter un chemin moins risqué et moins long pour un abandon des mesures sanitaires et un retour à la vie normale de notre pays, en comparaison à une approche basée uniquement sur le vaccin et des mesures sanitaires d’éradication.

«Augmenter la vie, favoriser la biodiversité: un engagement de tous!» par Roger Zürcher

Ingénieur agronome, Roger Zürcher est l’un des avocats de la transition écologique dans les milieux évangéliques de Suisse romande. Autrefois paysan au Tchad, aujourd’hui jardinier et apiculteur amateur dans la région lausannoise, ce chargé de programme à l’ONG FH (Food for the Hungry) à Genève invite à une conversion qui passe par une réconciliation avec le Seigneur, avec soi-même, avec le prochain… et avec la création. Un propos qui dérange (1) !

Roger Zürcher vendredi 20 novembre 2020

«Quand la conscience de certains musulmans les pousse au meurtre» par Christian Bibollet

Souvent, on considère les « assassins au nom d’Allah » uniquement sous l’angle de la psychiatrie. Christian Bibollet, directeur de l’Institut pour les questions relatives à l’islam, proche du Réseau évangélique suisse, montre que les choses sont plus complexes. D’une part parce que souvent ces terroristes ne sont pas conscients de la manière dont le religieux a trouvé sa place dans l’histoire de l’Occident. Et d’autre part parce qu’un certain enseignement coranique dispensé aux enfants, y compris en Suisse, valorise le mépris des non-musulmans et les châtiments à octroyer aux « mécréants ». Christian Bibollet a publié cette prise de position dans l’édition du 11 novembre du quotidien « Le Temps ».

Christian Bibollet jeudi 12 novembre 2020

Multinationales responsables: «Profiter de richesses qui reposent sur des injustices n’est pas chrétien!» par Markus Meury (ChristNet)

Le 29 novembre, les Suisses voteront sur une initiative populaire « Entreprises responsables – pour protéger l’être humain et l’environnement ». Lafree.info vous propose le point de vue personnel de Markus Meury, membre de l’association ChristNet et ancien coordinateur de StopPauvreté en Suisse allemande.

Markus Meury vendredi 06 novembre 2020
Page 1 sur 12

Opinion - avertissement

Les signataires de ces textes sont soit des membres de l’équipe de rédaction de lafree.ch soit des personnes invitées.
Chacun s’exprime à titre personnel et n’engage pas la FREE.

Publicité

Twitter - Actu évangélique

Journal Vivre

Opinion

Opinion

TheoTV (mercredi 20h)

20 janvier

  • «La terre, mon amie» avec Roger Zürcher (Ciel! Mon info)
  • «Repenser la politique» avec Nicolas Suter (One’Talk)

27 janvier

  • «La méditation contemplative» avec Jane Maire
  • «Vivre en solobataire» avec Sylvette Huguenin (One’Talk)

TheoTV en direct

myfreelife.ch

  • « J’ai été un bébé volé du Sri Lanka »

    Ven 03 novembre 2023

    Il y a quelques années, un trafic d’enfants proposés à l’adoption à des couples suisses secouait l’actualité. Sélina Imhoff, 38 ans, pasteure dans l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin, en a été victime. Elle témoigne avoir appris à accepter et à avancer, avec ses fissures, par la foi. Et se sentir proche du Christ né, comme elle, dans des conditions indignes. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Des choix porteurs de vie

    Ven 22 septembre 2023

    Abandonner la voiture et emménager dans une coopérative d’habitation ?... Deux couples de l’Eglise évangélique (FREE) de Meyrin ont fait ces choix qu’ils estiment porteurs de vie. « Le rythme plus lent du vélo a vraiment du sens pour moi », témoigne Thiéry Terraz, qui travaille pour l’antenne genevoise de Jeunesse en mission. « Je trouve dans le partage avec mes voisins ce que je veux vivre dans ma foi », lui fait écho Lorraine Félix, enseignante. Rencontres croisées. [Cet article a d'abord été publié dans Vivre (www.vivre.ch), le journal de la Fédération romande d'Eglises évangéliques.]

  • Vivian, une flamme d’espoir à Arusha

    Jeu 15 juin 2023

    Vivian symbolise l’espoir pour tous ceux que la vie malmène. Aujourd’hui, cette trentenaire tanzanienne collabore comme assistante de direction au siège de Compassion à Arusha, en Tanzanie. Mais son parcours de vie avait bien mal débuté… Nous avons rencontré Vivian au bureau suisse de l’ONG à Yverdon, lors de sa visite en mars dernier. Témoignage.

  • Une expérience tchadienne « qui ouvre les yeux »

    Ven 20 janvier 2023

    Elle a 19 ans, étudie la psychologie à l’Université de Lausanne, et vient de faire un mois de bénévolat auprès de jeunes de la rue à N’Djaména. Tamara Furter, de l’Eglise évangélique La Chapelle (FREE) au Brassus, a découvert que l’on peut être fort et joyeux dans la précarité.

eglisesfree.ch

  • Un·e responsable des finances (10%)

    Lun 29 janvier 2024

    Plus grande fédération d’Eglises évangéliques en Suisse romande, la FREE offre un cadre de travail dynamique et défiant, en lien étroit avec les autres acteurs du milieu chrétien évangélique romand, suisse et international. Dans ce cadre, la FREE recherche un·e responsable des finances.

  • Rencontre générale : une fédération utile

    Mer 29 novembre 2023

    La Rencontre générale du 25 novembre 2023 a permis de remercier Stéphane Bossel pour 23 ans d’engagements divers et importants dans la FREE. Elle a aussi permis à l’équipe de direction de partager quelques priorités, notamment le sens, les valeurs et la plus-value que la FREE peut offrir aux Eglises.

  • Rencontre générale de la FREE : l’équipe de direction souffle sa première bougie

    Sam 08 avril 2023

    La Rencontre générale de la FREE, qui a eu lieu le 1er avril 2023 à Aigle, a permis à la nouvelle équipe de direction de dresser un bilan, après tout juste une année de fonctionnement. Et ce qui saute aux yeux, c’est le grand nombre des défis à relever.

  • FREE : une première « Journée stratégique »

    Ven 03 février 2023

    Les personnes qui exercent un rôle dans la FREE se sont réunies en janvier pour réfléchir à la mise en œuvre de la nouvelle « gouvernance à autorité distribuée » (1). Retour sur une « Journée stratégique » conviviale et studieuse.

eglise-numerique.org

point-theo.com

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !