La 11ème plaie d’Egypte (4/9)

lundi 02 août 2021 icon-comments 8

Il y a les référentiels que l’on convoque pour parler du Covid 19, mais aussi des objets. Isabelle Donegani, soeur catholique de Saint-Maurice, prend une tête en terre qu’elle a elle-même façonnée : « Je lui ai faite de belles oreilles pour symboliser ce que l’on doit entendre. Et peut-être aujourd’hui plus que jamais ! »

Des objets qui symbolisent cette période de pandémie ? A La Pelouse sur Bex, la sœur catholique Isabelle Donegani parle de nos oreilles qui ont été et qui sont encore sollicitées. Elle prend une « tête d’Abraham » qu’elle a façonnée avec de la terre pour illustrer l’écoute, et pour dire que ces appendices physiques sont pour elle essentiels : « Les oreilles indiquent que nous sommes invités à écouter. » Et cette femme de parler des soignants, des personnes endeuillées aussi. Pour elle, on a pu « palper » dans les paroles qu’ils ont transmises pendant cette épreuve « quelque chose du mystère de l’homme. De sa dignité, de l’amour, des liens, des relations. De ce que nous avons besoin pour vivre. Et pour être des hommes et des femmes debout. »

Parole de consolation et d’espérance

Et la bibliste d’en appeler à l’Apocalypse pour dire le coronavirus. Avec d’un côté des images terrifiantes comme celles des cercueils avec tous ces morts en Italie du nord par exemple au début de la pandémie, et de l’autre, une parole qui s’est donnée à entendre au travers de ces secousses : « Une parole de Jésus-Christ, qui est une parole de consolation, de salut et d’espérance. » Isabelle Donegani mentionne enfin avoir l’impression d’être sortie d’un engrenage : « De m’en être sortie et de me dire que je peux maintenant savoir en quoi avoir confiance, sur quoi je peux m’appuyer. Soit sur quelque chose de beaucoup plus relationnel, dépouillé, fragile. Comprendre finalement que le Christ, il n’y a pas d’autre moyen d’aller à lui que par le frère, et par la sœur. » 

(réd)

Une émission à écouter ici

8 réactions

  • Viagra jeudi, 26 août 2021 23:14

    levitra 40mg forum

  • Curyips samedi, 28 août 2021 11:25

    Propecia

  • Voparrara samedi, 28 août 2021 12:55

    https://buysildenshop.com/ - cheap kamagra uk viagra

  • Durbipt dimanche, 29 août 2021 16:07

    https://buypropeciaon.com/ - Propecia

  • accucktub lundi, 30 août 2021 16:32

    ivermectin over the counter

  • Outsigo lundi, 30 août 2021 18:20

    http://buysildenshop.com/ - Viagra

  • Antinee lundi, 30 août 2021 23:31

    viagra w overnight shipping

  • cialis price mardi, 31 août 2021 17:24

    Buy Kamagra Jelly

Publicité
  • Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Tatiana vit dans un foyer depuis plusieurs années. Elle ne peut rentrer le week-end chez ses parents, décédés il y a cinq ans. « C’est compliqué », dit-elle pour évoquer son quotidien avec la pandémie. Pour Roselyne Righetti, pasteure de rue à Lausanne qui la suit depuis sa naissance, ces jeunes doivent apprendre à ne pas perdre l’espérance. Cette rencontre croisée a donné lieu à une émission diffusée dimanche 30 mai dans Hautes Fréquences sur La Première.

    lundi 31 mai 2021
  • Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Se retrouver entre hommes, bière à la main, pour parler de ses émotions, voire de ses fragilités : des soirées ou des virées entre hommes font de plus en plus parler d’elles. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’y dit et s’y partage ? Alexandre Oehen, président du Conseil associatif de l’église apostolique CityLife Riviera à Vevey, organise des « soirées feu » depuis 2018 : « Parce que l’homme a tendance à mettre le couvercle sur ses émotions. Or il est précieux qu’il puisse ouvrir son cœur et pleurer comme n’importe quel être humain », a-t-il dit dimanche 18 avril dans l’émission Hautes Fréquences.

    mardi 20 avril 2021
  • Voyager ? Oui, mais autrement

    Voyager ? Oui, mais autrement

    Avec la pandémie, les gens du voyage se retrouvent bloqués dans leurs quartiers d’hiver. Grâce aux beaux jours qui reviennent, ils se déplacent en Suisse et espèrent franchir les frontières sous peu. Pour l’heure, leurs itinérances se font, du moins pour certains d’entre eux, en musique. Rencontre.

    lundi 15 mars 2021
  • Samuel Peterschmitt : « Mes temps de prière sont devenus merveilleux. »

    Samuel Peterschmitt : « Mes temps de prière sont devenus merveilleux. »

    Il y a un an, l’église alsacienne La Porte Ouverte de Mulhouse était accusée d’avoir répandu le coronavirus dans toute la France. Après avoir perdu plusieurs proches et été hospitalisé lui-même, le pasteur Samuel Peterschmitt témoigne aujourd’hui avoir développé son souci de l’autre. Et son envie de communiquer combien vivre sa foi en Christ au quotidien procure de la joie !

eglisesfree.ch

LAFREE.INFO

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !