Dick Marty : une vie au service de la justice

jeudi 06 juin 2019

Des prisons secrètes de la CIA au trafic d’organes du Kosovo, en passant par la douloureuse situation des droits de l’homme en Tchétchénie, Dick Marty, 74 ans, est un homme qui a sans cesse dénoncé l’injustice. A quoi carbure celui qui continue à sa battre aujourd’hui en faveur de multinationales responsables ? « Mes racines protestantes ont contribué à me construire, c’est indiscutable », dit-il à Loèche-les-Bains, où il aime se ressourcer.

C’est avec l’un de ses bergers alsaciens et sous un ciel incertain que Dick Marty, ancien procureur général du canton du Tessin, effectue ce jour-là l’une de ses randonnées réflexives. « La promenade, la forêt, c’est mon hygiène mentale », dit tout de go celui qui a aussi été membre de L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, pour laquelle il a mené différentes enquêtes qui l’ont fait connaître sur la scène internationale1. « La nature permet de décharger des tensions, de retrouver une certaine distance avec les questions qui vous tourmentent. Moi, j’ai toujours trouvé mon équilibre comme ça. » Les rochers impressionnants de la Gemmi derrière lui, l’homme se balade un peu sur la terre de ses aïeux, puisque les Marty viennent de Gutet, un village qui fait partie du district de Loèche.

La foi ?

Après avoir affirmé ne pas pouvoir s’habituer à l’injustice, la question de la foi s’invite dans la conversation. Il faut dire que Dick Marty a de solides racines protestantes. « La foi est une question que je n’ai pas encore résolue, en fait », dit-il d’abord. Puis, le long du chemin, il s’assied sur un banc, son chien blotti contre lui. « Ce qui important pour moi dans le protestantisme, ce sont les valeurs. Mais souvent je me dis que croire et avoir une foi inébranlable, ce serait pour ma part presque un acte d’arrogance. Je dis ‘ je ne sais pas’, et reste dans une position d’humilité. »

Responsabilité et solidarité

A parler ainsi de valeurs, transmises par sa famille et son pasteur, comme il lui plaît de le souligner, il dit qu’elles ont contribué à le construire. « C’est indiscutable ! Et ces valeurs, c’est en premier lieu la responsabilité. La responsabilité toujours liée à la solidarité. Donc quand j’entends aujourd’hui parler de délit de solidarité, je me dis qu’on est vraiment tombé très bas. Quand on condamne un pasteur parce qu’il a donné la clé de l’église et à manger à un requérant d’asile qui devait être renvoyé, je dois vous avouer que comme procureur, ce dossier serait resté au fond de la pile. Parce qu’on ne peut pas appliquer les lois d’une façon mécanique. Ce pasteur (Norbert Valley ndlr) n’est pas un passeur ! »

« Je n’aime pas la parade »

Autre valeur qu’il rattache au protestantisme, c’est ce goût pour une certaine retenue. « Je n’aime pas la parade. Je n’ai d’ailleurs jamais voulu devenir président ni de l’assemblée du Conseil de l’Europe, ni du Conseil des Etats, parce que ce genre de fonctions très décoratives, très rituelles, je ne les apprécie pas beaucoup. Je suis très rebelle aux codes. J’aime par contre le contact humain. » A l’approche de son chalet, il revient sur cette question de la foi : « Je ne suis pas tellement croyant, mais pas mécréant pour autant, tient-il à souligner en souriant. Comprenez : je revendique mon protestantisme : il m’a formé ! Et je pense que notre pays a quand même été modelé par la morale protestante. Et que ce n’est pas tout à fait un hasard si les pays les moins corrompus au monde sont pratiquement tous de confession protestante. Les dirigeants y ont cette modestie et cet engagement public compris comme un service. »

L’indifférence à pourfendre

Ce qui le désole, aujourd’hui, par rapport à l’injustice qui reste tentaculaire ? L’indifférence, répond-il sans hésiter une seconde. « Car l’indifférence, c’est le plus grand danger que nos sociétés ont à affronter. »

Gabrielle Desarzens  

1 Une certaine idée de la justice, Dick Marty, éditions Favre : 2018.

Une émission à la RTS

Publicité
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021
  • Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Tatiana vit dans un foyer depuis plusieurs années. Elle ne peut rentrer le week-end chez ses parents, décédés il y a cinq ans. « C’est compliqué », dit-elle pour évoquer son quotidien avec la pandémie. Pour Roselyne Righetti, pasteure de rue à Lausanne qui la suit depuis sa naissance, ces jeunes doivent apprendre à ne pas perdre l’espérance. Cette rencontre croisée a donné lieu à une émission diffusée dimanche 30 mai dans Hautes Fréquences sur La Première.

    lundi 31 mai 2021
  • Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Se retrouver entre hommes, bière à la main, pour parler de ses émotions, voire de ses fragilités : des soirées ou des virées entre hommes font de plus en plus parler d’elles. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’y dit et s’y partage ? Alexandre Oehen, président du Conseil associatif de l’église apostolique CityLife Riviera à Vevey, organise des « soirées feu » depuis 2018 : « Parce que l’homme a tendance à mettre le couvercle sur ses émotions. Or il est précieux qu’il puisse ouvrir son cœur et pleurer comme n’importe quel être humain », a-t-il dit dimanche 18 avril dans l’émission Hautes Fréquences.

    mardi 20 avril 2021
  • Voyager ? Oui, mais autrement

    Voyager ? Oui, mais autrement

    Avec la pandémie, les gens du voyage se retrouvent bloqués dans leurs quartiers d’hiver. Grâce aux beaux jours qui reviennent, ils se déplacent en Suisse et espèrent franchir les frontières sous peu. Pour l’heure, leurs itinérances se font, du moins pour certains d’entre eux, en musique. Rencontre.

    lundi 15 mars 2021

eglisesfree.ch

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

LAFREE.INFO

  • Dimanche 30 janvier: des cultes en ligne à vivre avec nos Eglises ou des médias évangéliques

    Jeu 27 janvier 2022

    Les mesures sanitaires mises en place par le Conseil fédéral incitent lafree.info à publier une liste des cultes à suivre tous les dimanches sur les réseaux sociaux ou via DieuTV ou Radio R. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, alors n'hésitez pas à suivre celui d'une de nos Eglises. Nous vous souhaitons une bonne célébration à distance!

  • Transgenres à l’église : le nouveau défi

    Mer 26 janvier 2022

    Si en Allemagne, plus de 100 prêtres et employés de l’Eglise catholique ont fait collectivement leur coming-out lundi 24 janvier, la question trans s’invite aussi dans l’Eglise en Suisse. Tout récemment, le Réseau évangélique genevois a demandé à une théologienne mennonite de venir en parler aux pasteurs et paroissiens du bout du lac Léman. Philippe Henchoz et Silvain Dupertuis de l’église évangélique (FREE) de Meyrin disent pourquoi dans l’émission Hautes Fréquences de RTS La Première ce dimanche 30 janvier.

  • « Un chrétien sur sept est aujourd’hui persécuté dans le monde »

    Mar 18 janvier 2022

    A l’instar de l’islamophobie, peut-on parler de christianophobie ? Un chrétien sur 7 risque aujourd’hui sa vie à cause de sa foi. Selon Philippe Fonjallaz, directeur de Portes Ouvertes Suisse, le nombre de chrétiens persécutés dans le monde est de 360 millions et n’a jamais été aussi élevé.  

  • Saint-Loup se mue en village thérapeutique

    Ven 14 janvier 2022

    La Communauté des diaconesses a reçu la vision de s’élargir à des familles, couples et célibataires. Elle a demandé à Philippe Bottemanne de l’église FREE de Châble-Croix d’en être le nouveau pasteur et d’accompagner ce projet. La vocation de Saint-Loup qui est d’accueillir les personnes en souffrance demeure et sera même renforcée grâce à la création d’un village thérapeutique.

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !