De jeunes Suissesses sont victimes de la traite : mise en garde d’Irène Hirzel

mercredi 16 mai 2018

On n’en parle pas, mais le sujet existe bel et bien : de jeunes filles de 14 à 16 ans sont victimes en Suisse de la traite des êtres humains. Irène Hirzel de l’association ACT212 tire la sonnette d’alarme.

A la tête d’ACT212, un centre de consultation et de formation contre la traite des personnes et l’exploitation sexuelle à Berne1, Irène Hirzel parle de ces nouveaux « lover boys », parfois des adolescents, qui trouvent leurs proies souvent via les réseaux sociaux. « De jeunes Suissesses de 14 à 16 ans tombent amoureuses de jeunes hommes qui les livrent tout bonnement à la prostitution, explique-t-elle mercredi 16 mai. Appelons les choses par leur nom : il s’agit de jeunes proxénètes qui font de la traite d’enfants ! » Le grand amour tourne au cauchemar, où le sexe pour les jeunes filles s’opère avec des « amis » de leur amoureux, qui sont en fait des clients. Des films pornographiques sont également monnaie courante.

Téléphones de parents

Celle qui se bat contre l’exploitation sexuelle depuis des années indique avoir fait une recherche sur la problématique l’an dernier sans beaucoup de résultats. « Le sujet reste tabou en Suisse, contrairement à l’Allemagne ou la Hollande qui ont mis sur pied des polices spécialisées ». Mais depuis, Irène Hirzel a été alarmée par des mères qui ont composé sa ligne d’appel. Aujourd’hui, forte de témoignages de parents, elle lance une journée de discussion et d’information sur la thématique le 21 septembre prochain à Berne, à l’adresse des polices spécialisées et d’ONG actives dans le domaine2.

Femmes nigérianes sous la loupe

La mise en garde d’Irène Hirzel intervient dans la foulée d’une nouvelle de l’ATS qui soulignait mardi 15 mai que les femmes nigérianes étaient toujours plus nombreuses en Suisse à souffrir de prostitution forcée ou d’exploitation au travail. Ces femmes sont en effet souvent piégées par leurs trafiquants dans des rites de magie noire : avec la promesse d’une vie meilleure en Europe, elles subissent une cérémonie au cours de laquelle on prélève de leur corps des morceaux de peau, des cheveux, des bouts d’ongle. Puis elles se retrouvent dans l’une de nos villes forcées à se prostituer ou à travailler gratuitement pour rembourser à leur trafiquant les frais du voyage, dont le prix est fortement majoré. En cas de non-paiement, on les menace de rétorsion de la part des esprits auxquels on leur dit qu’elles sont liées. Mais selon Irène Hirzel, un dignitaire religieux au Nigéria a récemment placé une malédiction sur tous les trafiquants humains ainsi que sur les sorciers locaux qui imposent des serments de silence à leurs victimes. Un évènement qui pourrait libérer semble-t-il les Nigérianes engluées dans le trafic. Mais la bataille se déplace : de jeunes Chinoises font leur apparition sur nos trottoirs, souligne Irène Hirzel. Qui n’en continue pas moins son combat d’information et de prévention.

Gabrielle Desarzens

1 L’Association ACT212

2 Une conférence à Berne

Publicité
  • « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    « Les chrétiens ne sont pas là pour gagner une loi ! »

    En octobre dernier, le verdict du Tribunal constitutionnel polonais rendant l’avortement quasi illégal a provoqué de nouvelles grandes manifestations dans le pays. Pasteur dans la plus ancienne église évangélique de Varsovie, Samuel Skrzypkowski, 31 ans, nous donne son regard sur la crise traversée actuellement par la Pologne sur le sujet.

    jeudi 02 septembre 2021
  • Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Quand le Covid percute les jeunes déjà cabossés

    Tatiana vit dans un foyer depuis plusieurs années. Elle ne peut rentrer le week-end chez ses parents, décédés il y a cinq ans. « C’est compliqué », dit-elle pour évoquer son quotidien avec la pandémie. Pour Roselyne Righetti, pasteure de rue à Lausanne qui la suit depuis sa naissance, ces jeunes doivent apprendre à ne pas perdre l’espérance. Cette rencontre croisée a donné lieu à une émission diffusée dimanche 30 mai dans Hautes Fréquences sur La Première.

    lundi 31 mai 2021
  • Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Les soirées masculines d’Alexandre Oehen

    Se retrouver entre hommes, bière à la main, pour parler de ses émotions, voire de ses fragilités : des soirées ou des virées entre hommes font de plus en plus parler d’elles. Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’y dit et s’y partage ? Alexandre Oehen, président du Conseil associatif de l’église apostolique CityLife Riviera à Vevey, organise des « soirées feu » depuis 2018 : « Parce que l’homme a tendance à mettre le couvercle sur ses émotions. Or il est précieux qu’il puisse ouvrir son cœur et pleurer comme n’importe quel être humain », a-t-il dit dimanche 18 avril dans l’émission Hautes Fréquences.

    mardi 20 avril 2021
  • Voyager ? Oui, mais autrement

    Voyager ? Oui, mais autrement

    Avec la pandémie, les gens du voyage se retrouvent bloqués dans leurs quartiers d’hiver. Grâce aux beaux jours qui reviennent, ils se déplacent en Suisse et espèrent franchir les frontières sous peu. Pour l’heure, leurs itinérances se font, du moins pour certains d’entre eux, en musique. Rencontre.

    lundi 15 mars 2021

eglisesfree.ch

  • Gouvernance partagée à la FREE: 4 postes sont mis au concours

    Jeu 16 décembre 2021

    Après bientôt une année de discussion et de réflexion, la Rencontre Générale de la FREE a donné son feu vert pour la première étape concrète du changement de gouvernance de la FREE: la restructuration du poste de Secrétaire général, créé en 2007 lors de la fusion de la FEEL et des AESR, en plusieurs postes de Responsables de secteurs - de cercles comme on le dira dorénavant. Si certains d'entre eux restent bénévoles (comme l'Administration ou la Mission), 3 d'entre eux vont devenir salariés, entre 25 et 40%.

  • Rencontre générale de la FREE : vers une transformation radicale du poste de Secrétaire général

    Lun 29 novembre 2021

    La Rencontre générale de la FREE, qui s’est tenue le 27 novembre 2021 à Lonay, a décidé de transformer le poste de Secrétaire général en une équipe de « coordinateurs ». Cette évolution, ainsi que l’introduction progressive de la gouvernance partagée, devrait rendre la gestion de la FREE plus souple et plus accessible aux jeunes générations.

  • Dessinez avec nous l'avenir de la Communication FREE !

    Jeu 07 octobre 2021

    La Commission communication est au nombre des secteurs de la FREE qui évoluent vers la gouvernance partagée. Dans ce cadre, elle souhaite mieux connaître vos attentes en matière d’offre de médias. Voulez-vous dessiner avec nous le contour de la communication de la FREE en 2022 ? Pour cela, nous vous invitons à remplir un sondage à l'adresse suivante : https://fr.surveymonkey.com/r/FreeCom2022

  • Partenariat reconduit entre la FREE et Médias-pro

    Mar 29 juin 2021

    La Convention qui lie la FREE et Médias-pro pour la poursuite du travail de Gabrielle Desarzens dans le service public a été renouvelée mardi 22 juin entre les instances concernées. Les compétences de la journaliste ont à nouveau été unanimement reconnues et saluées.

LAFREE.INFO

  • Que faire, lorsque l’école du dimanche est à la peine ?

    Jeu 27 janvier 2022

    Dans la foulée d’un article paru dans le journal Vivre, intitulé « Les écoles du dimanche sont un peu à la peine », la Commission enfance de la FREE a rassemblé des suggestions concrètes. Celles-ci devraient aider les Eglises et les familles à entretenir le lien, mais aussi à nourrir spirituellement les enfants.

  • Dimanche 30 janvier: des cultes en ligne à vivre avec nos Eglises ou des médias évangéliques

    Jeu 27 janvier 2022

    Les mesures sanitaires mises en place par le Conseil fédéral incitent lafree.info à publier une liste des cultes à suivre tous les dimanches sur les réseaux sociaux ou via DieuTV ou Radio R. Vous êtes à la recherche d'un culte ce dimanche, alors n'hésitez pas à suivre celui d'une de nos Eglises. Nous vous souhaitons une bonne célébration à distance!

  • Transgenres à l’église : le nouveau défi

    Mer 26 janvier 2022

    Si en Allemagne, plus de 100 prêtres et employés de l’Eglise catholique ont fait collectivement leur coming-out lundi 24 janvier, la question trans s’invite aussi dans l’Eglise en Suisse. Tout récemment, le Réseau évangélique genevois a demandé à une théologienne mennonite de venir en parler aux pasteurs et paroissiens du bout du lac Léman. Philippe Henchoz et Silvain Dupertuis de l’église évangélique (FREE) de Meyrin disent pourquoi dans l’émission Hautes Fréquences de RTS La Première ce dimanche 30 janvier.

  • « Un chrétien sur sept est aujourd’hui persécuté dans le monde »

    Mar 18 janvier 2022

    A l’instar de l’islamophobie, peut-on parler de christianophobie ? Un chrétien sur 7 risque aujourd’hui sa vie à cause de sa foi. Selon Philippe Fonjallaz, directeur de Portes Ouvertes Suisse, le nombre de chrétiens persécutés dans le monde est de 360 millions et n’a jamais été aussi élevé.  

Instagram

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !